LOGO

Association pour la Promotion des Enclos paroissiaux de la Vallée de l'Elorn

GUI

La Roche-Maurice

L’enclos de La Roche-Maurice


La grande période des enclos paroissiaux, en particulier ceux de la vallée de l’Elorn, est située entre 1560 et 1700. Ces enclos témoignent à la fois d’une vitalité religieuse et d’une richesse agricole, industrielle et maritime. A la Roche-Maurice, nous sommes encore dans la période précédente, excepté l’ossuaire.


De 1500 à 1700, la Bretagne « était la seule province française tournée vers la mer ». Elle était qualifiée de « petit Pérou ». Un chapelet de 400 ports flottait sur ses rives. Ses voilures voguaient vers les ports flamands, anglais, espagnols et vers les Amériques, exportant les produits agricoles mais aussi industriels, en particulier, les toiles.


Landerneau, à l’embouchure de l’Elorn était un port important. Avec les graines et le vin, la Bretagne importait aussi toutes les nouveautés dans le domaine de l’art. La Martyre, tout près d’ici, était une foire internationale de renom.


Le château de la Roche-Maurice