LOGO

Association pour la Promotion des Enclos paroissiaux de la Vallée de l'Elorn

GUI

Ploudiry

Ploudiry : son histoire


Jusqu’à la Révolution, la paroisse de Ploudiry était la plus vaste de tout le Léon avec un territoire de 80 km2. Elle comprenait les actuelles paroisses de Loc-Eguiner, Ploudiry, La Martyre, La Roche-Maurice et l’ancienne paroisse Saint Julien de Landerneau.
Elle faisait partie de ces riches paroisses toilières de la vallée de l’Élorn qui n’ont eu de cesse d’embellir leur église, expression vivante de la piété collective.

 

Une pierre du mur au sud, situé près du porche, porte l’inscription suivante « Cette église a été rebâtie de neuf, en l’an 1700. Lors fabriques Jean Kerbrat - Joseph Elléouet. »
C’est le plan proposé par le frère Cassian, religieux des Récollets à Landerneau qui fut retenu pour cette nouvelle construction.

 

Quant à l’ossuaire, il fut lui aussi démoli puis reconstruit en 1731.
Le clocher, foudroyé dans la nuit du 16 au 17 février 1850, fut reconstruit comme une grande partie de l’édifice entre 1853 et 1856 d’après les plans de l’architecte Joseph Bigot. On peut d’ailleurs lire la date de 1856 sur le pignon occidental de l’église.
Seuls subsistent donc de l’ancienne église le porche de 1665, le chevet et le bas-côté sud de 1700.

 

 

 

L’église de Ploudiry est d’une belle lancée de pierre avec un plan en forme de croix latine. Vue du ciel, elle est comme une « ancre de miséricorde » reliant le ciel à la terre.