LOGO

Association pour la Promotion des Enclos paroissiaux de la Vallée de l'Elorn

GUI

Tréflévénez

L’enclos de Tréflévénez

D’où vient Tréflévénez ?
L’étymologie est simple : tref pour trève, et levenez pour bonheur : trève heureuse.
Il est vrai aussi que dans la tradition des Saints de Bretagne, sainte Levenez est la mère de Saint Gwenaël, successeur de Saint Gwénolé, fondateur de l’abbaye de Landévennec.
La présence ici, depuis les années 1980, d’un minihi – centre culturel et religieux catholique – engage à lire dans ce nom une ascendance monastique.

 

Tréflévénez est une ancienne trève du Tréhou érigée en paroisse lors du Concordat de 1801.
Tréflévénez se situe au coeur de la zone toilière des XVIe et XVIIe siècles. Les nombreux kandi – petits édifices servant au rouissage et au blanchiment du lin – découverts et mis en valeur ces dernières années en témoignent.

Tréflévénez couvre environ 10 km2 pour une population d’un peu moins de 300 habitants.
Depuis les hauts de Tréflévénez, par-delà les tourbières qui alimentent la Mignonne, l’Elorn, la Penzé et leurs affluents se découvre par beau temps une vue panoramique sur la chaîne des Monts d’Arrée.


L’enclos paroissial, même s’il n’égale pas en tous points quelques-uns de ses illustres voisins, contient cependant quelques joyaux que nous découvrons ici.